Halte au harcèlement à l'école

Halte au harcèlement à l'école

Un message de l'institution Sévigné de Narbonne


L’aventure commence en mars 2015. Mr Philippe Amorfini, président d’honneur de l’APEL, en lien avec Mme Marie-Cécile Hecquet, chef d’établissement, organisent des rencontres pour sensibiliser, informer les élèves et les parents sur le harcèlement et ses conséquences. Tout est parti d’un simple constat : le harcèlement touche tout le monde. Et, sous l’égide de Mr. Amorphini, enseignants et élèves se mobilisent.


Le phénomène des « Populaires »


Premier rendez-vous, le mardi 10 mars 2015, pour tous les élèves de 5ème et 4ème du collège.
En amont toutes les classes ont été sollicitées par les professeurs principaux pour réaliser un badge et l’un d’eux (réalisé par une élève de sixième) « HURLE TON SILENCE » particulièrement explicite a été retenu pour la campagne.
Mr. Amorphini : « Le silence est l’un des symptômes du harcèlement. Les victimes ont peur de déranger, peur qu’on ne les croit pas. La priorité est donc de redonner la parole ». Pour cela, en partenariat avec l’atelier théâtre animé par un professeur de français, plusieurs élèves ont présenté à leurs camarades des saynètes mettant en évidence des situations de harcèlement.

Trois mises en situation sont définies :

  • Une histoire de parents ne voulant pas croire que leur enfant est harcelé.
  • Une autre autour des élèves dits « populaires »
  • Une 3ème sur les réseaux sociaux ».

Les élèves dits « populaires » sont un mal récurrent dans tous les collèges ils s’imposent comme leader d’opinion et ont leur « petite cour ». Les réseaux sociaux ont changé la donne ; avant, tout s’arrêtait au portail de l’établissement et dehors, les élèves pouvaient souffler. Avec les réseaux sociaux, ils sont en contact non-stop, 24h/24. Cela peut devenir réellement oppressant. Et là, il est important de rappeler la responsabilité des parents dans l’accès aux réseaux sociaux.


Pour l’animation le Clip « EMILIE » de Keen’v a été choisi par les jeunes acteurs. Un professeur d’SVT a réalisé un cour-métrage « Le carnet intime » avec la question finale « Et toi, connais tu tes amis ? ».


Sensibiliser les parents
Deuxième rendez-vous, le jeudi 12 mars avec une réunion/débat ouverte à tous y compris des personnes extérieures à l’Institution Sévigné.
« Le trio infernal qui s’installe entre le harceleur, le harcelé et les témoins passifs ou suiveurs ». « Les parents ont souvent beaucoup de mal à admettre que leur enfant puisse être harcelé, mais c’est encore plus difficile de découvrir que son enfant est un harceleur ». Il faut rester attentif à tout changement de comportement d’où l’importance d’installer le dialogue et la confiance dès le plus jeune âge. « Il n’y a pas de profil type, tout le monde peut se retrouver d’un côté ou de l’autre ».


L’action se poursuit !
Dans un second temps, un système d’écoute anonyme sera mis en place : « Une main tendue » pour « Hurler le silence ». Et la somme récoltée grâce à la vente des badges ira au profit d’une Association pour aider les jeunes harcelés.
Ce projet à reçu la Bourse à l’animation 2015 octroyée par l’APEL départementale de l’AUDE et Académique. Ainsi, forte de ce soutien la Campagne « HALTE au HARCELEMENT » continue pour l’année scolaire 2015-2016.


Restons tous à l’écoute…


INSTITUTION Sévigné - Narbonne