Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Messages de prière

La messe du dimanche des Rameaux en l'église Saint-Etienne de Trèbes, à l'intention des victimes :

 

Message du pape François à Mgr Planet : 

 

Il cordoglio del Santo Padre per le vittime degli attentati nella Regione di Carcassonne e Trèbes (Francia)
Pubblichiamo di seguito il telegramma di cordoglio per le vittime degli attentati terroristici avvenuti venerdì scorso nella Regione di Carcassonne e Trèbes, nel Sud della Francia, che il Santo Padre Francesco ha inviato a S.E. Mons. Alain Planet, Vescovo di Carcassonne et Narbonne:
Telegramma del Santo Padre
"Ayant appris les tragiques attentats survenus à Carcassonne et à Trèbes, faisant plusieurs victimes, je vous fais part de ma tristesse et je confie à la miséricorde de Dieu les personnes qui ont perdu la vie, m’associant par la prière à la peine de leurs proches. Je salue particulièrement le geste généreux et héroïque du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame qui a donné sa vie en voulant protéger des personnes. J’exprime ma sympathie aux blessés et à leurs familles, ainsi qu’à toutes les personnes touchées par ce drame, demandant au Seigneur de leur apporter réconfort et consolation. Je condamne à nouveau de tels actes de violence aveugle qui engendrent tant de souffrances, et demandant avec ferveur à Dieu le don de la paix, j’invoque sur les familles éprouvées et sur tous les Français le bienfait des Bénédictions divines."

François PP.

 

L'homélie de Mgr Planet pour la messe des Rameaux, avec l'intention de prière pour les victimes est disponible ici.

Au début de la messe, Mgr Planet a prononcé quelques mots d'accueil.

 

 

De nombreux messages témoignant de la prière pour les victimes et leurs proches nous parviennent. 

En voici quelques uns. Cette page sera régulièrement mise à jour. 

 

"La violence a encore frappé dans notre pays. Quelle qu’en soit l’origine, elle est inacceptable et inadmissible. Nous pensons et prions pour les victimes. Nous saluons l’action de tous ceux qui ont en charge notre sécurité."

+ Olivier Ribadeau Dumas, Secrétaire général et Porte-Parole de la Conférence des Evêques de France

 

 

 

"La gendarmerie est une famille très exceptionnelle et c'est toute la famille de la gendarmerie qui est profondément touchée. D'abord extraordinairement admirative de l'acte du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame. Il a eu ce geste exceptionnel de se substituer aux otages. On ne peut pas ne pas se souvenir d'autres situations de ce type notamment durant la seconde guerre mondiale. Cela évoque un héroïsme absolu, un sens du service qui est la marque même de la gendarmerie. La gendarmerie ne cesse d'être présente auprès de tous nos compatriotes. Elle intervient au coeur des difficultés sociales et familiales à toute heure du jour et de la nuit, sept jours sur sept, 24h/24 avec un sens du devoir absolument exceptionnel. Les gendarmes sont des militaires. Ils sont prêts au sacrifice suprême pour le service de leur pays, de leurs frères.

Au seuil de la Semaine sainte, je pense que tout notre pays portera dans son coeur, dans sa prière, le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, son épouse, et toute la famille de la gendarmerie qui ne cesse de se dévouer d'une manière exceptionnelle au service de leurs frères. Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame est un héros particulièrement exemplaire".

+ Antoine de Romanet, évêque du diocèse aux Armées

 

 

"La mort du lieutenant-colonel Beltrame nous marque tous. Il a donné sa vie pour en sauver d’autres. A sa famille, aux gendarmes, et aux victimes de cette tragédie nous redisons notre prière et notre compassion. Nous n’oublions pas les autres victimes de ces actes odieux, que rien ne saurait justifier.

Monseigneur Boulanger célèbrera une messe en sa mémoire demain dimanche 25 mars en la cathédrale de Bayeux à 10h30. Toutes les paroisses du diocèse prieront également demain pour le Lieutenant-Colonel Beltrame, sa famille, la gendarmerie et les victimes de cette tragédie."

+ Jean-Claude Boulanger, évêque de Bayeux-Lisieux

 

 

" Cher Frère,

Les catholiques du diocèse de Rouen sont tournés vers l’Aude où la cruauté des hommes a frappé. En leur nom, je t’assure de notre profonde solidarité où moment où nous célébrons la passion et la mort de Jésus.

De tout cœur, nous recommandons à Dieu les victimes, décédées et blessées. Nous prions pour leurs familles et leurs proches. Demain, à la messe des rameaux, j’aurai une intention toute particulière pour eux à la cathédrale où nous allumerons quatre bougies.

La colère et l’incompréhension traversent nos cœurs, comme à chaque fois que nous pensons aux actes barbares commis à travers le monde. Un compagnon de Jésus tira son épée pour le défendre. Jésus pris une arme plus puissante, son amour et sa miséricorde.

Nous remercions les forces de l’ordre qui se dévouent, parfois de manière héroïque. Nous demandons, avant tout, que la paix, cœur du message du Père Jacques Hamel, triomphe. Elle est l’horizon de notre semaine sainte. Qu’elle advienne en notre monde.

Sois assuré, cher Alain, de notre proximité spirituelle fraternelle, que je te prie de transmettre à nos frères et sœurs de l’Aude et à tous ses habitants."

+ Dominique Lebrun, archevêque de Rouen

 

 

"Avec les fidèles du diocèse et tous les habitants de l’Aude, vous êtes, à nouveau, plongé dans l’horreur du terrorisme.

Je partage avec toute la communauté diocésaine d’Arras la douleur des familles en deuil, des personnes blessées et de toutes celles qui ont été victimes d’une manière ou d’une autre d’un acte de haine.

Je rends hommage à la grande humanité du lieutenant-colonel Beltrame et je m’associe à l’épreuve du groupement de gendarmerie de l’Aude.

Avec vous-même et tant d’autres croyants, à la veille de la méditation de la Passion du Seigneur, je me tourne vers le Christ qui livre sa vie par Amour de notre humanité abîmée, lui demandant de faire de nous et à sa suite, des artisans de paix, d’unité et de réconciliation.

Bien fraternellement,"

+ Jean-Paul JAEGER, évêque du diocèse d'Arras

 

 

"A la messe de l'Hospitalité que j'ai célébré cette après-midi nous avons prié pour le gendarme qui a donné sa vie pour les autres. J'ai pensé aussi très fort à Mgr Planet qui trouve l'épreuve en rentrant de Lourdes. 
Vous avez déjà commencé la Semaine de la Passion.
En communion fraternelle."

+ Marc Stenger, évêque de Troyes

 

 

"De tout cœur avec vous en ce jour et demain. Puissions-nous, avec Arnaud, nous préparer davantage à offrir notre vie, et nous disposer à mieux la donner chaque jour !"

Philippe Bordeyne, Recteur de l'ICP

 

 

"Au lendemain des épisodes sanglants de Carcassonne et Trèbes, vous devez être très sollicité pour répondre à la détresse de beaucoup. Je tiens à vous assurer de ma prière et de mon soutien dans cette dure épreuve.
Bien fraternellement avec vous."

+ Pierre-Marie Carré, archevêque de Montpellier

 

 

"Je pense à vous et aux victimes et leurs familles.
Union dans la prière. La croix a vaincu la mort.
Amicalement."

+ André Marceau, évêque de Nice

 

 

"En ces circonstances tragiques pour votre diocèse, soyez assuré de nos prières pour les victimes et les blessés.
Avec notre profonde sympathie."

Laurent GREGOIRE, Président de la COFAEC (Confédération française des anciens et anciennes élèves de l’enseignement catholique)

 

 

"Prions le Seigneur pour les victimes et leurs familles des drames de Carcassonne et Trèbes."

Père Vincent Feroldi, Directeur du Service National pour les Relations avec les Musulmans au sein de la Conférence des Evêques de France

 

"En Union de prières avec le diocèse de Carcassonne & Narbonne et avec les familles des victimes de cet attentat. En union particulière avec la famille du Lieutenant Colonel Beltrame qui a donné sa vie pour son prochain."

Diocèse d'Evreux

 

 

"En communion avec habitants de l'Aude, de Carcassonne et Trèbes, avec le diocèse de Carcassonne & Narbonne, je prie pour les victimes et leur famille. L'exemple du Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame nous touche profondément alors que nous entrons dans la Semaine Sainte ; il a donné sa vie comme le Christ."

+ Francis Bestion, évêque de Tulle

 

 

"Nous nous sentons tous atteints par ce qui s'est passé, impressionnés aussi par le sacrifice de cet officier. La lumière d'une vie donnée dans la nuit du crime! Le pire et le meilleur.
J'ai entendu que tu célèbrerai demain à Trebes. Je prierai en union avec toi et tous ceux qui sont touchés par cette épreuve. Que la lumière de Pâques vienne les apaiser.
Bien fraternellement"
+ Bruno Grua, évêque de Saint-Flour

 

 

"Depuis hier après-midi et les nouvelles évoluant tout au long du retour, nous sommes tous un peu plus près de Carcassonne, de Trèbes et de toutes celles et ceux qui sont lourdement touchés par ce drame.
Que le Seigneur t’accompagne toi et ton Eglise dans sa manière d’être présente aux personnes.
Que l’Esprit soutienne ta présence et tes paroles dans la célébration que vous vivrez demain.
Avec ma fraternelle amitié et ma prière."

+ François Fonlupt, évêque de Rodez

 

 

" Soyez assurés de ma proximité dans la prière en ces moments tragiques…
Bien fraternellement." 

+ Bernard-Nicolas Aubertin, archevêque de Tours

 

 

"Jn 11,51 Il prophétisa que Jésus allait mourir pour la nation... Créés à l’image de Dieu certains ont su l’imiter, consciemment ou non."

+ Mgr Hervé GIRAUD, archevêque de Sens-Auxerre et Prélat de la Mission de France

 

 

"Comment ne pas être en étroite communion de compassion, de fraternité et de prière avec toi et tous les diocésains ? Je pense que l’émotion est très forte et cela se comprend.
Que l’Esprit Saint inspire les paroles et les gestes qui expriment la tendresse de Dieu et la sollicitude de l’Eglise catholique !
Courage à toi."

+ Philippe Gueneley, évêque émérite de Langres

 

 

"On ne choisit pas toujours d’être sous les feux de la rampe !

Mais comme l’actualité braque ses projecteurs médiatique sur la tragédie survenue vendredi dans ton diocèse, je tenais à te manifester toute ma communion et ma prière.

Tu as déjà eu l’opportunité de saluer dans la prière l’acte de bravoure exceptionnel de l’officier de Gendarmerie Arnaud Beltrame.

Je ne doute pas que le sacrifice de cet homme (qui est, selon moi, autant un héros qu’un saint) saura parler à notre monde en attente d’amour et apportera aux communautés chrétiennes de l’Aude un surcroît de grâces.

Belle Semainte Sainte à toi et à tous tes diocésains."

+ Thierry SCHERRER, évêque de Laval

 

 

"Quel douloureux retour de Lourdes pour le pasteur du diocèse de Carcassonne !
Ma prière se joitn à celle de tout le diocèse et l'ancien aumônier de Gendarmerie que je suis, a une pensée particulière pour le Colonel Beltrame.
Fraternellement."

+ Jean-Christophe Lagleize, évêque de Metz

 

"Ma prière vous accompagne au delà de l’Atlantique. Vous aurez sans doute à accompagner votre peuple dans leur deuil. Sympathie.
Nous nous verrons sans doute à Lourdes la première de mai pour l’Ordre de Malte. Ce sera pour moi un plaisir renouvelé."
+ Raymond Poisson, évêque de Joliette (Québec Canada)

 

 

"Monseigneur,
Ai-je besoin de vous dire que le frère réformé que je suis a suivi intensément devant son écran de télévision le culte en esprit et en vérité que vous avez rendu au Seigneur et où vous avez su avec vos mots à la fois d'homme et d'homme de Dieu rappeler que maintenant et pour toute éternité, trois choses demeurent la Foi, L'Espérance et l'Amour. Ce qui s'est passé dans cette église de Trèbes est pour "celui qui croit au ciel comme pour celui qui n'y croit pas" un signe et une exigence et laissez-moi vous dire, moi qui suit dans la parentelle du sénateur Louis Méjan (rédacteur de la proposition d'Aristide Briand sur la Séparation, mais aussi favorable, malgré les manœuvres dilatoires du légat du pape, à une création immédiate des associations diocésaines), que ce rassemblement a certainement aidé à une compréhension raisonnable de la laïcité. Souhaitons lui simplement des retombées plus durables que le toast d'Alger.
Dieu m'a fait la grâce de confier mon éducation religieuse à plusieurs pasteurs Justes parmi les Justes. Aussi, ne serez-vous pas surpris d'apprendre que j'ai suivi avec beaucoup d'intérêt vos prises de position sur un certain nombre de sujets qui me tiennent à cœur (migrants, dialogue interreligieux, vie familiale et sociale , ...) et je les ai parfois évoquées dans ma correspondance suivie avec Mgr Hippolyte Simon et dans des échanges ponctuels avec l'évêque de Pamiers au moment de sa demande de pardon pour la tragédie cathare.
Soyez enfin remercié par celui qui, sans s'arrêter au Golgotha, peut parfois douter quand la Raison (Logos) prend le dessus sur la Foi d'avoir donné à tous un éclairage puissant sur la Vie Éternelle et d'avoir ainsi rappelé la promesse du Seigneur : "Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur". 
Je vous prie de croire, Monseigneur, l'expression de mes salutations respectueusement fraternelles."

Jean Trouchaud 

 

"MERCI, cher Alain, pour tes paroles aujourd’hui dans ces pénibles circonstances. J’ai fait prier pour les victimes et leurs proches en union avec toi et ton diocèse. De grand cœur durant cette semaine sainte."

+ Bernard Ginoux, évêque de Montauban

 

"Alain,
Ce petit mot pour t’assurer de ma proximité et de ma prière lors des événements douloureux (et j’imagine très prenant) de Trèbes et de Carcassonne.
Bon courage à toi ! Et belle Semaine Sainte.
Bien fraternellement."

+ Jean-Philippe Nault, évêque de Digne

 

"Cher Alain,
En ce jour où tu vas célébrer une messe pour les victimes de l’attentat meurtrier de vendredi, je t’assure de ma prière et de mes sentiments bien fraternels."

+ Laurent DOGNIN, évêque de Quimper et Léon

 

"Cher Alain,
en communion avec toi et ton peuple, en ces jours de deuil et Semaine sainte.
Amicalement."

+ Laurent ULRICH, archevêque de Lille

 

"Excellence et cher frère,
J'ai appris, par les médias, l'attentat qui a eu lieu sur le territoire de votre diocèse. J'ai également vu la célébration eucharistique que vous avez présidée pour les victimes et pour la paix. Je vous adresse mes sincères condoléances ainsi la compassion de tout l'archidiocèse de Garoua. 
Par ailleurs, je vous souhaite une bonne semaine sainte !"

+ Faustin AMBASSA NDJODO, archevêque de Garoua 

 

 

"Monseigneur,
Au nom du Mouvement Chrétien des Retraités qui compte des adhérents dans l'Aude , je vous adresse l'expression de ma profonde sympathie pour les événements douloureux que vit votre diocèse. A cette sympathie, je joins ma sincère compassion pour les familles durement éprouvées  par la perte d'un être cher, pour celles qui vivent encore dans l'inquiétude au sujet de l'état de santé d'un de leurs proches.
Avec toutes celles et tous ceux qui souffrent, nous portons la croix des épreuves mais à quelques jours de fête de la Résurrection,nos prières se nourrissent de la lumière de Pâques: puisse l'espérance traverser les vies des familles meurtries qui vivront les cérémonies pascales,  puisse cette espérance germer  chez celles "qui cherchent le ciel".
Recevez, Monseigneur, mes salutations filiales en Christ."

Monique Bodhuin, Présidente du MCR

 

"Mon cher Alain
Depuis la Guadeloupe nous avons suivi et suivons les événements à Trèbes, l’horreur de l’attaque, le sacrifice d’Arnaud et la prière dimanche ainsi que les funérailles et l’hommage national.
En grande communion avec les familles, la paroisse, le diocèse.
Avec Toi très fraternellement,"

+ Jean-Yves Riocreux, évêque de Basse-Terre en Guadeloupe

 

 

"Cher Père Planet,
Je tenais à vous dire que les messes du dimanche des Râmeaux que j'ai présidées en la cathédrale de Pamiers ont été célébrées en union avec les eucharisties de votre diocése et particulièrement celle de Trèbes.
Notre prière rejoint la vôtre en ces jours de douleur et d'émotion face à cette tragédie et à un geste exceptionnel de la part d'un militaire et d'un chrétien."

P. Gilles Rieux, vicaire général et curé de Pamiers (né à Carcassonne)

 

"Monseigneur
Un court message de ce Diocèse en Nouvelle-Zélande pour vous adresser mes condoléances et notre solidarité à la suite des événements tragiques à Trèbes au cours de ces derniers jours.
Comme tant de gens partout dans le monde, le courage et le dévouement du Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrane m’ont beaucoup ému.  Bien qu’il fût un officier hautement qualifié, on voit, à travers les articles de presse, que son comportement résultait aussi de sa foi profonde.  Pendant cette Semaine Sainte, semaine où nous réfléchissons sur le sacrifice de notre Seigneur Jésus-Christ - il me semble que le Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrane nous fournit un bel exemple de cette même abnégation de soi.
Je ne connais pas ses circonstances particulières, mais si vous êtes en contact avec ses proches, veuillez les assurer que nous les soutenons par la pensée et par la prière et que nous éprouvons le plus profond respect pour Arnaud.
Veuillez accepter, Monseigneur, mes pensées les plus fraternelles pour cette Semaine Sainte, dans l’espoir de la Résurrection de Notre Seigneur."

+ Rt Revd Steven Benford, Anglican Bishop of Dunedin

 

"Monseigneur, 
C'est avec une immense peine que nous souhaitons vous présenter nos condoléances pour la perte du Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame. 
Après avoir fait face à l'horreur de la barbarie, feu Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame n'a pas hésité à donner sa vie au service de son pays, au service de son prochain. Son geste ne sera pas vain. Nul n'oubliera son sacrifice et son courage.
En tant que fédération d'associations musulmanes, je ne peux que m'insurger contre ces crimes commis au nom de notre religion. Les musulmans de France abhorrent la manipulation opérée par les terroristes et nous la dénonçons avec vigueur. 
C'est une douloureuse épreuve pour la communauté chrétienne, pour la famille et les proches d'Arnaud Beltrame, mais aussi pour notre pays, la France, qui doit rester unie dans la peine et dans la réponse collective face à la haine et à la barbarie. 
Au nom de notre fédération - Musulmans de France - je tenais à vous exprimer toute ma solidarité et mon soutien. 
En tant que citoyens de confession musulmane, nous sommes à vos côtés pour faire vire les valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité et à lutter contre tout extrémisme.
En tant que musulmans, nous prions pour que plus jamais nous n'ayons à pleurer de victimes dans la douce France et pour que le fléau terrorisme soit anéanti de par le monde.
Je vous prie, Père, de recevoir l'assurance de ma grande considération."

Amar Lasfar, Président de Musulmans de France